Un automne BD riche en reportages et biographies

Cet automne confirme une tendance désormais lourde dans le secteur de la bande dessinée: à côté des classiques fictions, beaucoup d’auteurs choisissent désormais ce moyen d’expression pour publier documents, reportages et biographies.

Le photographe de Mauthausen(Rubio & Colombo / Le Lombard) en est un parfait exemple: il raconte l’histoire vraie de Francisco Boix, un républicain espagnol déporté avec ses camarades en 1941 dans un camp de concentration près du village de Mauthausen. Devenu l’assistant photographe du commandant nazi Ricken, il devient le témoin de nombreuses exactions, des meurtres et des charniers, qu’il contribue à immortaliser sur pellicule. Réalisant l’importance de ce témoignage pour la postérité, il organise au quotidien le vol et la mise à l’abri de milliers de négatifs qui deviendront après la guerre des preuves importantes au procès de Nuremberg. La narration en bande dessinée de ce témoignage glaçant est admirable, d’autant qu’elle est complétée par de nombreuses ressources: préface et postface expliquant la démarche, lexique, bibliographie complète et plusieurs essais expliquant le contexte historique et montrant des exemples des photographies sauvées.

Toujours dans un registre historique, Etienne Davodeau revient après le magistral Cher Pays de mon enfance (Futuropolis) au commentaire politique de l’histoire de France avec La Balade Nationale (scénario Sylvain Venayre / La Revue dessinée-La Découverte). Ce volume est le premier d’une collection de…

Read the full article from the source…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *